Le métier de pâtissier: un métier technique et créatif

Le métier de pâtissier: un métier technique et créatif

Le mot pâtisserie vient du mot latin patina, qui signifie « couvercle d’une marmite ». Il a été utilisé pour la première fois en 1570 par Ronsard, poète français. Il désigne le plat ou la table sur laquelle est posée la viande.

La pâtisserie française est la plus prisée dans le monde. Elle se classe aujourd’hui au patrimoine culinaire de l’humanité par l’Unesco depuis 2005. Elle suit de la gastronomie française inscrite en 2011.

délaissé depuis les années 80, ce métier est dorénavant perçu comme une pratique culinaire d’élite. A juste titre me direz-vous. Car oui, travailler des matériaux nobles les transformer dans des laboratoires, obtenir un résultat à la fois esthétique et gustatif n’est pas une chose ordinnaire.

Comment devenir pâtissier?

Le métier de pâtissier est accessible à tous. Seules les aptitudes physiques et intellectuelles peuvent être un frein à la profession.

Pour devenir pâtissier, il faut suivre une formation. Elle dure trois ans dans un lycée professionnel ou une école hôtelière réputée. Ensuite, il faut faire un stage de fin d’études, puis passer un diplôme ou un CAP (brevet professionnel) de pâtisserie.

Les différentes étapes de la formation sont :

  • – L’apprentissage : on apprend les bases sur le terrain auprès de professionnels, on exerce la plupart du temps en milieu scolaire (lycée, collège, école).
  • – Le CAP : il est passé à l’âge de 18 ans, il se passe en entreprise. De nombreux CAP existent dans le monde de la pâtisserie.
  • – Le BEP : il est passé à l’âge de 18 ans, il se passe en entreprise. De nombreux BEP existent dans le monde de la pâtisserie.
  • – Le baccalauréat professionnel : il est passé à l’âge de 18 ans, il se passe en entreprise. Il est délivré par le biais d’un contrat de professionnalisation.
  • – L’apprentissage : il est passé à l’âge de 18 ans, il se passe en entreprise. Il est délivré par le biais d’un contrat de professionnalisation.

Quels débouchés professionnel?

Il existe de nombreux métiers en pâtisserie. On peut ainsi être :

  • – Chef pâtissier : il dirige un personnel comprenant des cuisiniers et des pâtissiers. Il supervise la préparation des produits de la gamme de son établissement, coordonne la production et organise le travail de ses employés. Il participe à la définition du concept de l’établissement (aménagement, décoration, etc.) et la création d’une gamme de produits. Il est responsable d’une gamme de produits. Il travaille dans un établissement privé ou public (restaurant, hôtel, centre de thalassothérapie, etc.) et prépare des plats sucrés et salés.
  • -Commis pâtissier : il est spécialisé dans la préparation des produits de son établissement. Il travaille en équipe dans un centre de thalasso, une pâtisserie, un restaurant, etc. Il fait partie du personnel qui participe à la réalisation des produits de l’établissement. Il n’a pas de responsabilités et ne peut pas décider du choix des produits.
  • – Confectionneur : il réalise des entremets et desserts de toutes sortes.
  • – Pâtissier : il est spécialisé dans la préparation des produits de son établissement.

Dans corps de métier vous ne connaitrez pas une absence de travail car en effet la demande est forte et stable. C’est un domaine exigent mais les esprits créatifs y trouveront du plaisir.

Quel est le salaire d’un pâtissier?

Le salaire moyen d’un pâtissier est de 1 670 € mensuel.

Les primes sont assez rares dans la profession. Les employeurs sont très exigeants. Comme tous les métiers de bouche, la pâtisserie impose une rigueur dans le travail. En effet, manipuler des denrées périssables et parfois très cher pour obtenir un résultat aussi beau que bon, nécessite une hygiène et une maîtrise parfaite.

Il faut être réaliste et savoir travailler en équipe malgré une grande autonomie.

La consommation de pâtisserie en France

Les Français consomment de plus en plus de pâtisseries. Selon l’INSEE, elles représentent 4% du budget alimentaire national, soit 16 € par mois et par habitant. Les Français préfèrent les croissants, les gâteaux, le chocolat, les tartes et les viennoiseries.

Le saviez-vous ?

Selon une étude Ipsos, publiée en 2013, les Français consomment en moyenne 2 croissants par jour.

En France, le gâteau le plus consommé est la tarte aux pommes suivie du gâteau au chocolat et des macarons.

Le futur de la profession

La profession de pâtissier est très prisée des jeunes. Les boulangeries-pâtisseries se répandent dans toutes les villes et la demande augmente. Ceci est dû au fait que la France est un pays à forte consommation, ainsi qu’à une évolution logique du goût. En effet, le nombre d’établissements pâtissiers se multiplie par 2 en 10 ans.

Par exemple, il y a 10 ans, les crèmeries et les glaciers représentaient 25% des établissements de restauration. Aujourd’hui, ils représentent 40%.

D’autre part, les établissements de restauration rapide (restaurants, fast-food) représentent 75% des établissements de restauration contre 25% il y a 10 ans.

Aujourd’hui, la profession de pâtissier est toujours porteuse d’avenir. L’offre reste inférieure à la demande, le chiffre d’affaires annuel d’une boulangerie-pâtisserie est en moyenne de 500 000 euros.

De plus, depuis quelques années, la profession est à l’honneur grâce notamment à des émissions de télé-réalité.

Articles similaires

Cuisine italienne : pourquoi les Français aiment tant la

Les villes à visiter au Vietnam

Les villes à visiter au Vietnam

Loisirs créatifs : des activités pour bien s’amuser en famille

Loisirs créatifs : des activités pour bien s’amuser en famille

Le verre Sakura en patte de chat chez NG-Glass

Le verre Sakura en patte de chat chez NG-Glass